Pourquoi mon mélasma et mon hyperpigmentation s’aggravent-ils soudainement ?

Bonjour Dr Irwin, je viens de découvrir votre blog après avoir réalisé que mon mélasma (que j’ai en quelque sorte accepté et auquel je m’étais habitué) semble se propager de mes joues jusqu’à maintenant encore plus bas sur mon visage. Cela me fait à la fois peur et me déprime un peu car cela signifiera toujours plus de maquillage et de couverture à utiliser. Au cours des 2-3 dernières années, mon mélasma a été isolé sur les joues et le front et bien que l’été soit le pire pour la couverture (mon maquillage transpire), je l’ai plutôt bien vécu avec les bonnes procédures de maquillage. Mais je ne pensais vraiment, vraiment pas que ça se propagerait plus. -J

C’est cette période de l’année où j’aime faire un article sur le mélasma et l’hyperpigmentation parce que pour presque tout le monde avec un problème de pigmentation inégale, ça s’aggrave en ce moment.

Beaucoup d’entre vous ont peut-être remarqué que :

  • Chaque fois que vous sortez ou conduisez, le pigment taché a l’air pire.
  • Qu’il ne s’estompe pas aussi rapidement une fois qu’il a l’air plus sombre.
  • Cette chaleur semble l’aggraver aussi.

Les zones brunes, qu’elles soient mélasma ou non, s’aggravent toutes autour du solstice d’été, qui est le 21 juin. La lumière UV, en particulier les UVA, est à son point le plus fort de l’année. Les UVA activent les pigments, sont difficiles à bloquer avec les écrans solaires et traversent les vitres, y compris les vitres des voitures.

Ce que vous pouvez faire pour limiter la propagation du pigment inégal :

  1. Crème solaire double ou triple pour les 2-3 prochains mois. Utilisez un écran solaire à 12-20% d’oxyde de zinc tous les matins. Ensuite, mettez un maquillage avec de la crème solaire ou une crème solaire teintée par-dessus. Vous pouvez mettre une couche de maquillage en poudre minérale avec un SPF dessus ou un écran solaire en poudre comme le Colorescience SPF 50.
  2. N’oubliez pas que vous ne vous souciez pas du SPF tant qu’il est supérieur au SPF 30, car le SPF ne fait référence qu’aux UVB et ce sont les UVA qui posent le plus de problèmes en ce moment. Recherchez des écrans solaires minéraux contenant du zinc ou du titane totalisant plus de 15 à 20 %. Le deuxième minéral le plus courant dans les écrans solaires est généralement le titane.
  3. Renouvelez l’application plusieurs fois dans la journée si vous transpirez ou si vous sortez beaucoup.
  4. Portez un chapeau à larges bords – plus il est large, mieux c’est.
  5. Ne faites pas de traitements au laser à cette période de l’année. Le thermage ou tout autre traitement à base d’ondes sonores convient généralement, mais discutez-en avec votre médecin.
  6. La cohérence est la clé de ce problème.
  7. Arrêtez tout médicament contenant des œstrogènes si vous le pouvez, mais discutez-en d’abord avec votre médecin traitant. Assurez-vous de leur dire que vous avez du mélasma.
  8. Utilisez un antioxydant comme le C+E+Ferulic sous votre crème solaire et réduisez votre utilisation de rétinol ou d’acide hydroxylé pendant un mois ou deux.
  9. S’il est modéré ou sévère, veuillez consulter votre dermatologue pour une ordonnance comme Triluma.

J’espère que cela t’aides,

Brandith Irwin, M.D.

chevron_left
chevron_right