Comment apprendre à prendre des décisions sans douter de soi

Comment apprendre à prendre des décisions sans douter de soi

Il y a des décisions non pertinentes et d’autres qui peuvent changer votre vie. Apprenez à vous décider et à prendre le bon chemin grâce aux conseils d’experts.

Il y a des gens qui ont du mal à choisir entre un film ou un autre, entre aller au restaurant ou commander à manger à la maison. Ce sont des décisions sans conséquence qui se produiront dans votre vie sur la pointe des pieds et dont les résultats n’ont pas une grande importance pour vous. Il est probable qu’à plusieurs reprises, vous vous soyez senti indécis face à ce type de choix. Cependant, lorsque vous hésitez à chaque fois que vous allez faire un pas dans votre vie et que vous avez du mal à prendre des décisions importantes, il est essentiel d’analyser pourquoi cela vous arrive afin que cela ne devienne pas une pierre qui vous empêche. d’avancer. Il faut prendre des décisions pour progresser face à vos aspirations, disent les psychologues du centre clinique Area Humana,

Après avoir pris conscience qu’il existe plusieurs types de décisions et que chacune a un niveau de pertinence différent, il faut découvrir quelles sont les raisons qui vous font hésiter sur tout ce que vous allez faire. Pour ce faire, il est essentiel d’identifier les aspects psychologiques qui vous empêchent de prendre tout type de décision, recommandent-ils de l’Espace Humain. Ils conseillent également d’apprendre à être flexible et savoir gérer ce qui est le plus pertinent dans votre vie pour ne pas vous tromper en franchissant le pas.

Pourquoi avez-vous du mal à prendre des décisions ?

Selon les psychologues, la première émotion qui apparaît au moment de prendre une décision est peur de faire des erreurs. C’est l’expression de différents mécanismes psychologiques comme, par exemple, l’intolérance aux éventuelles conséquences négatives de ce que l’on fait.

Si des mesures ne sont pas prises dans ce type de situation, le résultat peut être « un blocage ou un report chronique » de la prise de décision, estiment les experts. En outre, cela peut également entraîner la paralysie de décisions qui ne sont pas importantes ou la prise de décisions importantes à la hâte.

De même, certaines des choses qui vous empêchent de prendre des décisions sont vos propres pensées. Les psychologues de l’Espace Humain veillent à ce que la réflexion sur des choses comme, par exemple : croire qu’on n’est pas à la hauteur et ne pas pouvoir en assumer la responsabilitéou la peur d’être exposé aux autres, est un autre obstacle à la prise de décisions sûres.

Face à cela, les experts rappellent qu’il n’existe pas de bonnes ou de mauvaises décisions, mais plutôt des décisions plus ou moins adaptées aux objectifs, au contexte et aux circonstances dans lesquelles elles sont prises. De plus, il faut rappelez-vous que chacun a le droit de faire des erreurs, et que quel que soit le résultat, il y aura toujours un apprentissage, disent-ils.

Les techniques des psychologues pour apprendre à prendre des décisions

Les personnes qui ont normalement du mal à prendre une décision ne perdent pas la peur de se tromper. Pour cette raison, les psychologues de l’Espacio Humana recommandent cinq stratégies pour apprendre à décider :

  1. Définissez le type de décision à laquelle vous êtes confronté. Il faut se rappeler que certains d’entre eux sont importants et que d’autres nécessitent plus de temps pour être analysés.
  2. Faites une liste des alternatives dont vous disposez. Cela vous aidera à évaluer toutes les options et à choisir celle en laquelle vous vous sentez le plus confiant.
  3. Établir des critères pour évaluer les alternatives dont vous disposez. Pour ce faire, vous devez prendre en compte : l’impact de la décision, les émotions prédominantes, la faisabilité de réaliser le plan d’action et enfin l’objectivité de la décision.
  4. Exécutez et vérifiez les résultats. Après avoir pris la décision, il convient de laisser passer le temps pour percevoir le degré de satisfaction.

A lire également